une de presse à trouver (républicain lorrain ? Est républicain ?)

 

I. Présentation du bassin versant de la Moselle

I.1 La Moselle

La Moselle (11 500 km2 en France) prend sa source dans les Vosges à Bussang tout près du col éponyme (altitude 731 m) sur les flancs ouest du Ballon d’Alsace (1 247 m). Sur le versant Est, coule la Thur, affluent de l'Ill. Après 300 km, elle quitte le territoire français à Apach (145 m).

Le transit, rapide dans le département des Vosges, se ralentit ensuite avec l’amoindrissement des pentes. Peu avant la confluence de la Meurthe, la Moselle reçoit les apports rive gauche d’un affluent à réaction rapide, le Madon (1 034 km²). Plus en aval, la Moselle traverse le plateau lorrain. Les pentes sont faibles et son lit majeur assez large. Elle reçoit ensuite les apports de la Seille (1 290 km²) et de l’Orne (1 280 km²), deux affluents de plaine.

[source EPRI]

à compléter.

I.2 La Meurthe

La Meurthe est le plus gros affluent de la Moselle en France (3 100 km2). La Meurthe reçoit le Vezouze (563 km²) et la Mortagne (582 km²), tous deux également cours d’eau à réaction rapide.

[source EPRI]

à compléter.

II. La crue d'octobre 2006

II.1 La vigilance météo

Dès 6h le 3 octobre, Météo France place deux régions (ALSACE, LORRAINE) et cinq autres départements du Nord-Est de la France (Aube, Doubs, Haute-Marne, Haute-Saône, Territoire-de-Belfort) en vigilance orange pour de fortes précipitations.

MF_vigi_20061003-06h

Extrait du bulletin associé à la carte ci-dessus : "Sur le nord-est : une bande pluvieuse s'étire des côtes atlantiques à la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté. Cette nuit, la partie la plus active a donné des cumuls homogènes de l'ordre de 10 à 15mm sur l'Aube et la Haute Marne, de l'ordre de 25 à 35mm vers l'Alsace et la Lorraine et localement ces pluies dépassent 50mm sur les Vosges.
Pour la journée de mardi, les fortes précipitations vont perdurer. Elles prendront un caractère orageux sur la Franche Comté et le voisinage des Hautes Vosges. Les cumuls attendus entre 06h et 18h sont de l'ordre de 20 à 30mm et localement de 40 à 50mm."

A 11h25, le bulletin est actualisé : "Sur le nord-est il continue à pleuvoir et on a déjà relevé des cumuls 20 à 40 mm en général et des pointes de l'ordre de 70 mm sur le nord du relief vosgien. On attend encore d'ici ce soir des cumuls de 20 à 40 mm."

A 16h, nouvelle actualisation du bulletin : "Sur le nord-est du pays et le sud de la région Centre il continue à pleuvoir. On a déjà relevé depuis hier soir des cumuls généralement compris entre 30 et 50 mm avec des pointes supérieures à 80 mm sur le massif des Vosges. Ces pluies temporairement soutenues vont se poursuivre jusqu'en fin d'après-midi. On attend encore des cumuls de l'ordre de 10 à 25 mm ponctuellement 30 mm d'ici la fin de l'épisode. Sur les départements du nord-est l'amèlioration sera plus tardive en soirée."

A 17h30, profitant de la levée de la vigilance orange sur le Centre, le bulletin est actualisé : On a déjà relevé [...] depuis hier soir des cumuls souvent compris entre 30 et 60 mm avec des pointes supérieures à 100 mm sur les départements des Vosges et du Bas-Rhin. Ces pluies temporairement soutenues vont se poursuivre jusqu'en debut de nuit. On attend encore des cumuls de l'ordre de 10 à 25 mm ponctuellement 30 mm d'ici la fin de l'épisode. L'amélioration arrivera par l'ouest en début de nuit."

MF_vigi_20061003-21h

A 21h30, la vigilance orange est levée sur l'Aube et la Haute-Marne. "En Alsace, en Lorraine et dans le nord de la Franche-Comté, les pluies commencent aussi à faiblir, mais les quantités relevées en 24 heures sont très importantes: on relève en général 60 à 80 mm sur l'ensemble des départements, localement 90 à 120 mm. L'épisode de fortes pluies va progressivement prendre fin par l'ouest pour cesser partout aux environs de minuit. Les quantités attendues au cours des deux prochaines heures ne dépasseront plus 5 à 10 mm, localement 15 mm. Cependant, compte tenu des quantités tombées au cours de l'épisode, les conséquences sur les cours d'eau se poursuivront au cours de la nuit et mercredi matin."

Avant minuit, une dernière actualisation : "Les fortes pluies ont cessé. Les précipitations sont devenues faibles et intermittentes. Quelques faibles pluies ou averses se produiront encore durant la deuxièmepartie de la nuit et au cours de la journée de mercredi, mais les quantités seront très faibles, de l'ordre de 2 à 5 mm.Cependant, compte tenu des quantités de pluie très importantes tombées au cours de l'épisode,les conséquences sur les cours d'eau se poursuivront au cours de la nuit et mercredi matin.

 

II.2 Les précipitations

sipex_20061002au04

carte pluie du 2 au 4/10/2006 (6h TU à 6h TU)  source : METEO FRANCE ; édition du 9/08/2011

 

Plusieurs postes météorologiques relèvent plus de 100 mm, voire 120 mm :

Belmont (67) : 156 mm, Le Howald village (67) : 129 mm, Russ (67) 128 mm, Ban-de-sapt (88) : 126 mm

A compléter

II.3 La vigilance crue

A peine trois mois après sa mise en service, le site vigicrues est confronté à une crue exceptionnelle sur le bassin amont de la Moselle et la vigilance rouge est déclenchée le 3 octobre 2006 en fin de journée.

Pourtant le 2 octobre à 16h, pas d'affolement dans le bulletin du service de prévision des crues basé à Nancy : "les précipitations attendues [15 à 30 mm ponctuellement 40] pour les prochaines 24h devraient entraîner une réaction sur les cours d'eau sans présenter un caractère de gravité".

Les bassins amont de la Moselle et de la Meurthe sont placés en vigilance jaune.

02102006_16h


A 10h le 3 octobre, les pluies de la nuit ont fait réagir les cours d'eau. Le SPC est un peu plus alarmiste : "Compte−tenu des précipitations observées depuis le début de l'épisode pluvieux (relief 75 mm et 30 mm en plaine) et des prévisions de Météo-France de 20 à 40 mm, des réactions importantes sont observées sur la Meurthe amont et la Mortagne."

03102006_10h


A 16h, la qualification de la situation se précise : "Crue historique sur la Mortagne, fortes crues sur l'ensemble du bassin de la Meurthe et réaction rapide du Madon."

Compte−tenu des precipitations observées depuis le début de l'épisode pluvieux (relief 90mm et 40mm en plaine sur 36h) et des prévisions meteo−france revues à la hausse pour les 24h à venir, des réactions importantes sont observées sur la Meurthe amont, la Mortagne et le Madon. Les cotes de débordements dommageables, largement dépassées sur la Mortagne (crue supérieure à celle du 18/09 dernier), devraient être également dépassées sur le bassin de la Meurthe amont et sur le Madon. [...] Maxi attendu en fin de journée à Gerbéviller sur la Mortagne de l'ordre de 3,00m."

03102006_16h


A 19h, le tronçon Meurthe amont / Vezouze / Mortagne passe en vigilance rouge. 

"Compte−tenu des précipitations observées depuis le debut de l'épisode pluvieux (de l'ordre de 130 mm sur le relief vosgien et 70 mm en plaine sur 36h) et des prévisions revues à la hausse pour la journée en cours, fortes à très fortes montées des cours d'eau du bassin de la Meurthe et de la Moselle amont. Crue historique en cours sur le Madon et la Mortagne (crue de décembre 1947 ou décembre 2001 dépassées). Les maxis sur les têtes de bassin ne sont pas encore atteints, les précipitations se sont atténuées depuis 15h et les prévisions pour les jours à venir sont faibles (3mm). Néamoins, les montées sur les cours d'eau vont se poursuivre et des débordements importants sont attendus (les cotes de débordement dommageables devraient être dépassées) sur l'ensemble du bassin de la Meurthe et de la Moselle amont jusqu'à Custines dans les prochaines 24h."

03102006_19h


A 8h, le 4 octobre, la vigilance orange est étendu à l'aval de la Moselle pour prendre en compte les apports de la Meurthe.

Le SPC indique dans son bulletin : "L'épisode pluvieux (de l'ordre de 130 mm sur le relief vosgien et 70 mm en plaine sur 36h) est terminé depuis le 03/10 23h et les prévisions météo sont très faibles pour les journées du 04 et 05/10. Compte tenu de l'état saturé des sols avant cet épisode, des crues généralisées sont observées sur la Meurthe et la Moselle [...]. Décrue amorcée sur le Madon et la Mortagne qui ont vu leurs plus hautes eaux connues dépassées (crue de décembre 1947 ou décembre 2001 dépassées). Sur le bassin de la Moselle, les maxis sur les têtes de bassin ont été atteints, les pics de crue sont actuellement vers Damelevières puis Malzéville sur la Meurthe et vers Tonnoy, Pont-Saint-Vincent sur la Moselle. La concomitance des ondes de crue devrait se produire à Custines aux alentours de 12h et se propager vers Metz dans l'après−midi, pour des maxis supérieurs aux cotes de débordement dommageable. [...] Maxi attendu à Custines à partir de 12h supérieur à la crue de décembre 2001 (pour mémoire, 4.61m observés en décembre 2001).

04102006_07h


Le 4 octobre à 12h, la vigilance monte au niveau rouge sur le tronçon Moselle médiane / Madon alors qu'elle descend d'un cran pour revenir en vigilance orange sur la Meurthe amont.

Les prévisions du SPC sont actualisées : "Maxi attendu à Custines en debut de soirée de l'ordre de 5.20m , comparable à la crue de mai 1983. Maxi attendu sur Metz comparable à la crue de mai 1983 en debut de matinée le 05/10/2006"

 

04102006_13h


Le 4 octobre à 16h, c'est la Moselle aval qui passe en vigilance rouge.

Actualisation des prévisions du SPC, qui restent proches des précédentes : "La concomitance des ondes de crue devrait se produire à Custines aux alentours de 20h avec une hauteur entre 5.60m et 5.80m et se propager vers Metz dans la matinée du 05/10/2006, pour des maxis comparable a la crue de mai 1983 [...]. Sur la Meurthe aval, le pic de crue pourrait atteindre Malzéville en fin d'apres midi entre 4,80m et 5,00m."

 

04102006_16h


Le 5 octobre à 6h, la vigilance rouge est levée sur les deux tronçons de la Moselle.

"Sur la Moselle, le pic de crue a été franchi Custines et se propage vers Metz. Maxi attendu sur Metz le 05/10 en début d'après−midi aux alentours de 6.40m (comparable à décembre 1982 mais inférieur aux crues de avril et mai 1983) et à Uckange le 05/10 en fin de journée aux alentours de 5.70m"

05102006_05h


Le 5 octobre à 10h, levée de la vigilance sur la Moselle amont.

"Maxi attendu sur Metz le 05/10 vers 12h aux alentours de 6.40m (comparable à décembre 1982 mais inférieur aux crues de avril et mai 1983)
et à Uckange le 05/10 en fin de journée aux alentours de 5.70m, comparable a la crue de decembre 2001."

05102006_10h


Le 5 octobre à 16h, la vigilance orange n'est conservée que sur le tronçon de la Moselle aval.

"Sur la Moselle, le pic de crue en cours sur Metz aux alentours de 6.60m, l'onde de crue se propage vers Uckange. Maxi à Uckange le 05/10 vers 18h aux alentours de 5.80m".

05102006_16h


Le 6 octobre à 10h, la vigilance reste inchangée sur la bassin de la Moselle.

"Maxi atteint a Uckange le 06/10 à 02h = 5.57m (comparable a la crue de decembre 2001) l'onde se deplace vers la frontière".

A 16h, descente d'un cran de la vigilance sur tout le bassin de la Moselle et seul le tronçon Moselle aval est en jaune, tous les autres repassant en vert.

 

06102006_16h

 

 

A compléter

II.4 Les niveaux d'eau et les inondations

Plus de 2 000 interventions de pompiers en 36 heures dans les Vosges, à Rambervillers (88 – Bassin Versant de la Mortagne), plus de 50 commerces sont sinistrés, 8 entreprises ont dû fermer et mettre leurs 250 employés au chômage technique. De nombreuses routes et voies ferrées sont coupées (en particulier la ligne Nancy – Epinal). source EPTB Meurthe-Madon.

Au cours de cet épisode, la Meurthe amont et ses affluents, ont particulièrement réagi. Les pointes de crue ont ici un temps de retour supérieur à 20 ans. La Moselle amont a modérément été affectée avec des temps de retour inférieurs à 5 ans. En tête de bassin du Madon, au contraire, on enregistre à la
station de Mirecourt les plus hautes eaux connues, avec un temps de retour de la pointe de crue à supérieur à 50 ans. Sur la Sarre, c’est également la partie amont qui est la plus réactive, avec une crue de période de retour 20 ans à la station de Sarrebourg. Les dommages les plus graves sont relevés principalement le long de la Meurthe et de ses affluents, le Vezouze et la Mortagne, ainsi que sur le Madon.

Les inondations de début octobre 2006 en Lorraine sont la conséquence d’importantes précipitations survenues du 3 au 6 octobre. Elles avaient été précédées par un mois d'août déjà exceptionnellement pluvieux (260% de la moyenne climatologique) et par un mois de septembre également humide à
l’est de la Lorraine, notamment suite à l’épisode du 17 septembre. Une nouvelle vague de pluies survient entre les 3 et 6 octobre, engendrant des cumuls sur trois jours très importants, avec plus de 150 mm en montagne et 100 mm en plaine. La zone de précipitations maximales s’étend sur une ligne allant de Ligneville (88) à Belmont (67).

La Meurthe amont et ses affluents, la Vezouze et la Mortagne, réagissent fortement, entre la soirée du 3 octobre et celle du 4 octobre (T > 20 ans). La Moselle à l’amont de Tonnoy connaît pendant ce temps une crue modérée (période de retour T < 5 ans). Les maxima sont atteints dans la nuit du 3 au
4 octobre 2006. La réaction du Madon est plus brutale, principalement à l’amont. Les débits de pointe sont enregistrés le 3 octobre en début de soirée à Mirecourt et en début de matinée le 4 octobre à Pulligny. Ce sont les plus hautes eaux connues à Mirecourt (T>50) ans).
Les ondes de crue de la Meurthe et de la Moselle arrivent pratiquement simultanément à la confluence (T > 20 ans à Custines). La crue s’amortit ensuite à l’aval. Le maximum passe le 4 octobre en fin de soirée au niveau de la confluence. Il est le 6 octobre à 1h40 à Uckange proche de la frontière.

[source : EPRI bassin Rhin Meuse]

A compléter

Dès 6h le 3 octobre, Météo France place deux régions (ALSACE, LORRAINE) et cinq autres départements du Nord-Est de la France (Aube, Doubs, Haute-Marne, Haute-Saône, Territoire-de-Belfort)en vigilance orange pour de fortes précipitations.