20 morts et une (nouvelle) polémique.

Tentative d'analyse 7 jours plus tard. Je commence par la vigilance météo. Je poursuivrais par qq données historiques des pluies sur la côte d'azur, puis une comparaison avec ce qui est tombé en soirée du 3 octobre. Un pénultième chapitre sur les crues et leurs conséquences avant un probable dernier chapitre sur les réactions et les grandes accusations, notamment du multi-cumulard baron de la Côte d'Azur, j'ai nommé Estrosi, le maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur, député des Alpes-Maritimes et en campagne en PACA pour les prochaines élections régionales !

 

VIGILANCE METEO

Après les pluies diluviennes en Corse le jeudi 1er et le vendredi 2 octobre (Haute Corse et Corse du Sud en vigilance orange), la dépression s'éloigne doucement de l'île de Beauté par le nord, ne laissant plus que du jaune sur la carte de vigilance du vendredi 2 octobre à 16h.

Dès le samedi 3/10 à 6h, Météo France remet du orange pour le seul département de la Drôme en vue de fortes précipitations et d'orages dans l'après-midi.

MF_vigi_20151003-06h

Le bulletin qui accompagne la carte précise :

"Épisode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité.
Au cours de la matinée, un axe pluvio-orageux va se mettre en place, du Gard à l'Ardèche et à la Drôme. Le risque de cellule stationnaire existe au moins dans un premier temps, avec la possibilité de fortes pluies orageuses restant sur place. Outre le relief des Cévennes, la partie plaine sera également impactée, la vallée du Rhône notamment.
Sur la Drôme, cet épisode pluvieux donnera de l'ordre de 100 mm de précipitation en moins de 6 heures de temps ; ponctuellement, on attend 150 mm, voire un peu plus sur la durée de l'épisode. [...]
L'extension de cette vigilance aux départements voisins de la Drôme sera envisagée en début de matinée."

Cette dernière phrase montre une certaine incertitude dans les prévisions.


2 heures plus tard, à un horaire inhabituel mais cohérent avec le message l'envisageant à 6h, la carte est modifiée et la vigilance orange est étendue au Vaucluse et au Gard.

MF_vigi_20151003-08h

Le contenu du bulletin est très proche de celui de 6h avec les mêmes quantités de pluie attendues mais sur un périmètre élargi. On pourra ergoter sur la pertinence de mettre le pictogramme orages sur le département 84 et fortes pluies sur le 26 et le 30 alors que les deux phénomènes concernent les 3 départements. Grêle et vent prépondérant sur les pluies dans le 84 ?


A 11h, nouvelle actualisation de la carte en ajoutant les trois départements côtiers de PACA à la vigilance orange.

MF_vigi_20151003-11h

Le bulletin accompagnant la carte ne change rien pour les 3 départements déjà en vigilance (26, 30 et 84 pour rappel). Des précisions sont apportées pour les 3 autres départements :

"Sur les Bouches du Rhône et le Var , les orages pourront donner ponctuellement 80 mm en quelques heures, de fortes rafales de vent et de la grêle sont possibles. Sur les Alpes-maritimes localement les cumuls pourront atteindre dans la soirée 150 mm."

La chronologie est précise (en soirée) et les quantités annoncées sont fortes.

Le bulletin local (qu'on affiche en cliquant sur un département en orange) en dit un peu plus (extrait) : "de fortes intensités précipitantes sont à craindre : par moments, 20/40 à 40/60 mm/h, voire isolément plus de 60 mm/h."

précisions sur les pluies à Nice...

Les bulletins national et régional sont mis à jour à 14h : peu de changement avec quelques données sur les précipitations observées.


 

Il est 16h, heure de la production bi-quotidienne classique.

MF_vigi_20151003-16h

La carte ne change pas. Le bulletin un peu plus. Sur la situation présente, il signale un orage très viloent dans la Crau.

Côté prévision, guère de changement :

"Sur la Drôme, le Vaucluse, l'est du Gard, le Vaucluse, les Bouches du Rhône le risque d'orages violents se maintient jusqu'en fin d'après et soirée.
Sur le Var et les Alpes-Maritimes ce risque perdurera jusqu'en milieu de nuit.
Cet épisode pluvieux donnera de l'ordre de 50 à 80mm de précipitation ; ponctuellement, on attend 100 à 150 mm.
Les orages parfois forts, donneront lieu à des précipitations par moments intenses, à de fortes rafales de vent, voire à de la grêle."


18h, la vigilance orange est levée sur le Gard.

MF_vigi_20151003-18h

Hormis une petite révision à la baisse des quantités de pluie à venir, le bulletin national ne varie guère.

"Sur le Var et les Alpes-Maritimes ce risque perdurera jusqu'en milieu de nuit.
Cet épisode pluvieux donnera de l'ordre de 50 à 80mm de précipitation ; ponctuellement, on attend 100 à 120 mm.
Les orages parfois forts, donneront lieu à des précipitations par moments intenses, à de fortes rafales de vent, voire à de la grêle."

LE bulletin local revoit aussi un peu à la baisse les intensités horaires : "De fortes intensités précipitantes sont à craindre, au moins passagèrement au plus fort de l'événement : jusque 20/50 mm/h."


 

Vers 21h, nouvelle carte pour ne laisser que le Var et les Alpes maritimes sous le coup de la vigilance orange orages et pluies.

MF_vigi_20151003-21h

Le bulletin national précise : "Sur le Var et les Alpes-Maritimes le risque d'orages violents perdure jusqu'en milieu de nuit. Ces pluies orageuses s'évacuant sur l'Italie en deuxième partie de nuit. Ces fortes averses orageuses peuvent donner par place des quantité de pluie l'ordre de 50 à 80mm en 1h."

Le bulletin régional indique : "Var, Alpes Maritimes : encore localement 40 à 80 mm très localement 100mm sur la zone littorale".

 

PLUIES HISTORIQUES

A l'aéroport de Nice, le tableau ci-dessous indique les 5 plus forts cumuls de pluie pour différentes durées allant de 1h à 24h (de 1966 à 2008).

P 24h 12h 6h 3h 2h 1h
1 191 13/10/1973 185 13/10/1973 127 13/10/1973 107 30/09/1998 93 30/09/1998 63 30/09/1998
2 121 05/10/1987 121 30/09/1998 118 30/09/1998 94 13/10/1973 75 13/10/1973 58 07/07/1969
3 121 30/09/1998 108 05/10/1987 87 09/10/1998 80 09/10/1998 69 09/10/1998 57 13/06/2004
4 114 24/12/2000 102 05/11/2000 84 05/10/1987 68 20/06/1966 65 13/06/2004 56 09/10/1998
5 111 10/10/1987 94 15/09/1968 80 20/06/1966 66 13/06/2004 62 05/10/1993 52 05/10/1993

Deux épisodes pluvieux sont particulièrement remarquables car ils font partie des 5 plus forts cumuls à toutes les durées :

  • le 13 octobre 1973 (absent juste pour la pluie d'une heure) en position 1 ou 2
  • le 30 septembre 1998, en position 1, 2 ou 3.

A l'aérodrôme de Cannes, le tableau ci-dessous indique les 5 plus forts cumuls de pluie pour différentes durées allant de 1h à 24h (de 1972 à 2012).

24h 12h 6h 3h 2h 1h
167 24/12/2000         110 13/10/1973 95 13/10/1973 69 15/09/2009
160 13/10/1973         82 18/09/2009 78 18/09/2009 63 08/09/2005
132 18/09/2009         79 26/10/2012 74 15/09/2009 63 05/09/1998
132 02/12/2006         75 15/09/2009 72 04/09/1998 59 05/10/1993
132 05/11/1997         72 04/09/1998 65 26/10/2012 55 02/09/1972

Deux épisodes pluvieux sont particulièrement remarquables car ils font partie des 5 plus forts cumuls à toutes les durées :

  • le .

 

PLUIES OBSERVEES le 3/10/2015

A l'échelle du département des Alpes Maritimes placé en vigilance orange pour les fortes précipitations, l'image ci-dessous (cumul Antilope de Météo France sur l'épisode pluvieux), montre que les pluies intenses ont touché seulement le littoral entre la limite avec le département du Var et le fleuve Var. Sur le reste du département, il est tombé moins de 30 mm, des quantités faibles qui ne nécessitent pas une vigilance orange.

Cannes_Antilope_standard

Aux pluviomètres de Météo France, on a relevé :

  • 74 mm en 1 heure, 81 mm en 3 heures et 112 mm en 24h à l'aéroport de Nice.
  • 107 mm en 1 heure, 174 mm en 2 heures à l'aérodrome de Cannes.

Le cumul des pluies en 1h est un nouveau record aux deux stations de mesure : le record est un peu dépassé à Nice (11 mm de plus) mais il est atomisé à Cannes (+38 mm, soit 55% en plus).

A Nice, les cumuls sur des durées plus longues ne sont pas des records mais rentrent dans le top5 : le cumul en  3h arrive en 3è position et les 112 mm en 24h en 5è position.

A Cannes, les cumuls de 1h à 24h sont tous battus par cet épisode pluvieux. Le cumul en 2 heures notamment est supérieur de 83% au précédent record (+ 80 mm).

 

LES CRUES

Si on enlève la Siagne, le Paillon et le fleuve Var, les Alpes maritimes ne voient déboucher en mer que de petits cours d'eau qui drainent des superficies modestes (quelques kilomètres carrés à quelques dizaines de km2) et qui se jettent très vite dans la mer. Habituellement très sages voire à sec, ces petits fleuves côtiers peuvent réagir brutalement aux précipitations, et ce d'autant plus qu'elles sont intenses (une grande quantité dans un temps très court). Or, quel phénomène atmosphérique peut donner de fortes intensités pluvieuses ? les orages !

Tiens, le département était en vigilance orages depuis 11h le matin même du 3 octobre. On notera aussi que l'heure de mise en vigilance est inhabituelle et ne correspond pas aux créneaux classiques (6h et 16h). Peut-être qu'il faut être très au fait de ces horaires habituels de diffusion de la vigilance mais il n'est jamais très bon de voir des diffusions entre ces créneaux : cela témoigne le plus souvent d'une incertitude ou d'un déplacement plus rapide que prévu des phénomènes, ou d'une aggravation.

Au delà de cette remarque, il s'est quand même passer 8 à 9h entre la mise en vigilance orange et le début des pluies intenses sur le littoral des Alpes maritimes.